Coronavirus et intox – Se prévenir

Ne croyez pas aux fausses informations sur le virus ! – S’inquiéter et se protéger rationnellement  –

Avec la propagation du coronavirus à travers le monde entier, il est facile de tomber sur des fausses informations. Nous fournissons des renseignements factuels pour pouvoir vous prévenir contre de telles désinformations et pouvoir mettre un frein à sa propagation.

※Cet article est basé sur les informations de l’OMS et de la FIJ (Fact check Initiative Japan)

① On ne peut pas prévenir l’infection du virus en s’exposant aux rayons du soleil où à une chaleur dépassant les 24 degrés Celsius.

Même s’il fait beau ou chaud, il est possible d’être infecté par le virus. En effet, les pays et régions au climat chaud voir tropical sont tout autant affectés par le virus. Le corps humain ayant en moyenne une température autour de 36,5 – 37 degrés Celsius, il est inconcevable que le virus soit rendu inefficace à des températures plus faibles. 

Les rumeurs qui prétendent que le virus n’atteint pas les régions chaudes, ou celles qui clament que le froid et la neige l’éliminent sont également fausses.

② Boire de l’eau chaude ne permet pas de se protéger contre le coronavirus

Il n’est pas possible de se protéger contre le virus en buvant de l’eau chaude autour de 26-27 degrés Celsius et ceux qui prétendent qu’il est recommandé de le faire ont tort. Même si le virus possède une faiblesse à la chaleur, cela ne veut pas dire qu’il cesse d’agir complètement dans un environnement chaud. 

De la même manière, on ne peut pas prévenir la contamination en prenant un bain chaud ni une douche chaude. 

③ Les séchoirs à main ne sont pas antiseptiques

Il est important de se laver les mains fréquemment avec une solution hydroalcoolique ou du savon. Prendre plus de temps pour se sécher les mains n’a pas d’effets particulièrement efficaces face à la contamination. 

④ Appliquer une solution antiseptique ou de l’eau de Javel sur le corps ne permet pas de prévenir la contamination.

Si vous appliquez l’un de ces produits sur le corps, il est possible que vous endommagiez votre épiderme ou vos yeux. Il existe également un risque d’ingestion du produit au sein de votre organisme qui peut avoir de terribles conséquences pour votre santé. 

Soyez prudents lors de la manipulation de tels produits.

⑤ Boire de l’alcool, n’est pas efficace pour prévenir la contamination 

Assez peu étonnamment, il n’est pas bon pour votre santé de boire de l’alcool excessivement.

⑥ Le fait de pouvoir ou pas tenir sa respiration pendant plus de 10 secondes sans tousser ni ressentir un malaise n’a aucun lien avec le fait d’être infecté par le COVID-19. 

Les symptômes du COVID-19 sont la toux, une forte faiblesse et de la fièvre. Seul un examen médical permet de confirmer un cas d’infection, pas l’analyse de votre respiration.

⑦ Le virus n’est pas propagé par les mouches ou les moustiques.

Pour le moment, il n’y a pas d’évidence scientifique d’une propagation du virus par une mouche ou un moustique. Le virus est surtout propagés par les contaminés qui toussent, éternuent ou parlent. Une autre cause possible et le fait de se toucher les yeux, le nez ou la bouche après avoir touché une surface ou objet où le virus est présent. 

⑧ De nombreuses rumeurs circulent sur des aliments et boissons ayant des effets protecteurs face au virus, ceux cités dessous sont soit faux ou n’ont pas de preuves corroborant ces rumeurs.  

– Aucune preuve n’existe confirmant l’efficacité des piments comme traitement ou prévention du virus.

-Aucune recherche n’a prouvé que les feuille d’algue aosa sont efficaces comme traitement ou prévention du virus

-Bien qu’il y ait une possibilité que certains nutriments dans le thé vert aient pour effet de diminuer les effets du virus, aucune recherche scientifique ou cas d’infection analysé jusqu’à maintenant n’a permit de confirmer que les rumeurs prétendant l’efficacité des thés vert ou noir comme méthode de prévention contre le virus.

-De manière similaire pour l’ail, rien ne prouve qu’il aide à se prévenir contre le virus. 

-Certaines rumeurs ont circulé prétendant que les personnes infectées par le virus sont déficients en vitamine D, et louent les facultés protectrices de la vitamine D face au virus. Le département de la Santé et le centre de recherche en nutrition n’a à ce jour pas confirmé cette théorie. 

Qu’est-ce qu’on doit faire pour se protéger?

Pour prévenir la contamination, il faut respecter la distance sociale, désinfecter les objets et les endroits qu’on utilise souvent et se laver les mains avec de l’alcool et du savon fréquemment. Il est aussi important de ne pas se toucher les yeux, le nez et la bouche. Pour en savoir plus sur les gestes barrières, nous vous invitons à regarder nos autres articles sur le sujet.

En connaissant et en pratiquant les bonnes méthodes pour se protéger efficacement, on protège les autres et nous-mêmes à la fois ! 

Si vous trouvez des informations sur le virus mais vous n’arrivez pas à savoir si elles sont vraies ou pas, regardez le site ci-dessous : 

Ce site rassemble à la fois les faits avérés concernant le virus ainsi que les rumeurs et intox circulant sur le virus à travers le monde. Vous pouvez rechercher les informations en anglais, français, espagnol, chinois, russe et arabe.

  • Informations confirmés par le FIJ (Fact check Initiative Japan) 

Y sont publiés des informations en circulation au Japon qui sont déjà vérifiées par des médias domestiques comme étrangers. Vous pouvez chercher vous mêmes ces informations en japonais et en anglais.

タイトルとURLをコピーしました